Basile et Ernest MAIGNAN, le destin de jumeaux marqué par la Grande Guerre

Dans un précédent article, je vous ai exposé la vie de mon ancêtre Joseph Jean MAIGNAN. Pour le #Généathème de Geneatech du mois d’avril 2021 consacré aux naissances multiples, je vais vous faire part du parcours de vie de Basile et Ernest MAIGNAN, fils jumeaux de Joseph.

Basile Amand et Ernest Pierre MAIGNAN naissent le 22 février 1887 à Fougerolles-du-Plessis (53) où vivent leurs parents Joseph Jean MAIGNAN et Amandine THEBAULT. Ils sont les derniers nés de leur fratrie après Joseph Auguste en 1884 et Marie Amandine en 1885. Ils sont âgés de 9 ans quand leur mère décède en 1896.

Dès 1901, Ernest n’apparaît plus dans le recensement du foyer familial. Il n’a alors que 15 ans. Son grand frère a également quitté le foyer, sûrement parti commis de ferme. Je ne sais pas où est Ernest à cette date.

Extrait du recensement de Fougerolles-du-Plessis de 1901 (AD 53)

En 1907 arrive l’heure de la conscription militaire pour les jumeaux Basile et Ernest. Il est alors indiqué que Basile est cultivateur à La Dorée, commune limitrophe de Fougerolles. Ernest est quant à lui domestique à Paris, résidant au 12 rue Pierre Charron dans le 8e arrondissement. Tous les deux (ainsi que leur grand frère) feront leur service militaire dans le 14e régiment de hussards à Alençon.
Ernest bénéficiera d’un sursis d’incorporation comme son frère Basile est du même âge. Leurs périodes de service militaire seront donc décalées d’un an. Ce sera d’octobre 1908 à octobre 1910 pour Basile et d’octobre 1909 à octobre 1911 pour Ernest.

Extrait de Retronews

Une annonce paraît dans la « Gazette de Château-Gontier » le 26 novembre 1911. Ernest, fraîchement sorti du service militaire, est alors à la recherche d’une place de chauffeur d’automobiles ou de valet de chambre. Le 3 janvier 1912, une nouvelle adresse est indiquée sur sa fiche militaire : il est résidant au 103 boulevard Haussmann à Paris, probablement en tant que domestique. Il y restera jusqu’à fin 1914.

Lorsque la guerre éclate le 1er août 1914, Basile et son grand frère Joseph sont mobilisés très rapidement. Ils réintègrent le 14e régiment de hussards dès le 3 août 1914. Joseph décèdera le mois suivant au combat à Fère-Champenoise (51).

Ernest est mobilisé seulement le 7 janvier 1915. Le 14e régiment de hussards ayant été décimé dès les premiers mois de la guerre, il intègre à cette date le 130e régiment d’infanterie basé à Mayenne puis le 2e régiment de zouaves le 21 mai 1915. Ernest est tué à l’ennemi le 17 juin 1915 à Souchez (62) d’après sa fiche militaire et la transcription de son décès dans les registres de Fougerolles.

Extrait de la transcription de décès d’Ernest MAIGNAN dans les registres de Fougerolles en août 1916.

Il sera décoré à titre posthume de la Croix de guerre avec étoile de bronze le 10 juin 1921.

Je présume que Ernest est inhumé à la nécropole Nationale de Notre-Dame-de-Lorette sur la commune d’Ablain-Saint-Nazaire (62), commune située à seulement 2,5 km de Souchez. Une tombe numérotée 18992 porte uniquement le nom de MAIGNAN et je suppose donc qu’il s’agit de la sépulture de mon arrière-grand-oncle Ernest MAIGNAN. En effet, l’Office national des anciens combattants & victimes de guerre n’a pas pu m’apporter d’informations complémentaires sur cette tombe ou sur le soldat qui y était enterré, ne pouvant confirmer ou infirmer mes présomptions.

La vie de Basile se poursuit. Il se marie le 25 juin 1916 avec Marie Louise PAILLARD à Fougerolles (53) lors d’une permission. Son premier enfant, nommé Basile lui aussi, naîtra peu de temps avant la fin de la guerre le 5 novembre 1918. 5 autres enfants naîtront de ce mariage par la suite.

Basile s’installe en tant que cultivateur à Saint-Mars-sur-la-Futaie (53) aux Razées, lieu-dit voisin de la Paumerie, où s’est installée avant-guerre sa sœur Marie avec son époux Louis BIDAINE. Il déménagera ensuite à Fougerolles puis à Mortain (50) où il décèdera le 27 juillet 1959, deux ans après son épouse Marie Louise.

Voici pour résumer mes propos une frise chronologique de la vie de Basile et d’Ernest, n’hésitez pas à cliquer pour l’agrandir :

8 commentaires sur « Basile et Ernest MAIGNAN, le destin de jumeaux marqué par la Grande Guerre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :